A titre d'exemple, une entreprise possédant une boutique en ligne pourra facilement mettre en oeuvre des serveurs supplémentaires pour faire face à un pic d'activité très limité dans le temps, tel que la période de Noël ou des soldes, puis les supprimer après coup. Cela lui reviendra certainement moins cher que si elle avait du acheter et gérer toute l'année une infrastructure informatique capable d'absorber cette charge importante mais éphémère.
Les prix des services de stockage en nuage varient considérablement, allant totalement gratuit à des milliers de dollars par année. Comme un service gratuit est suffisant pour la plupart des gens, les entreprises ont besoin de beaucoup plus d'espace de stockage avec beaucoup plus de sécurité. Donc, vous devriez comparer vos besoins d'affaires avec les prix des différents fournisseurs de services.
Le célèbre Kim Dotcom, créateur controversé de Megaupload et Megavideo, propose un service de stockage cloud gratuit. Les utilisateurs peuvent bénéficier de 50Go gratuitement. Compte tenu du passé de Dotcom et de ses démêlés avec la justice, il est toutefois risqué de s’en remettre uniquement à ce service pour stocker toutes vos données. Rappelons que Megaupload avait été fermé par les autorités, et que les données des utilisateurs stockées sur le service avaient été supprimées définitivement. Quoi qu’il en soit, plus de 7 millions de personnes utilisent ce serveur, et la plupart en sont très satisfaites.L’interface de ce coffre fort numérique est très intuitive. Il suffit de se rendre sur le site de Mega et de commencer à glisser des fichiers pour les stocker sur le cloud. Une application mobile est également disponible depuis un smartphone ou une tablette, ainsi qu’un client de synchronisation pour ordinateur. Il est également possible d’installer des extensions afin d’utiliser Mega de façon sécurisée sur navigateur web. Les fichiers peuvent être synchronisés sur tous vos appareils grâce à ces différents outils. Il est possible de récupérer des fichiers supprimés, ou les précédentes versions d’un fichier modifié.En ce qui concerne la confidentialité, Mega s’appuie sur l’article 12 de la déclaration universelle des droits de l’Homme, selon laquelle « Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation ». Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes ». Ainsi, Mega garantit le chiffrement de bout en bout. Pour sécuriser la collaboration, il est également possible de surveiller les modifications effectuées par les collègues avec qui vous partagez du contenu en temps réel.Il est en revanche difficile pour un néophyte d’utiliser les fonctionnalités de sécurité de MEGA. Il s’agit du principal défaut de ce service. Un autre inconvénient est l’absence de transcodage des vidéos partagées. Si vous souhaitez passer en version Pro, vous pouvez bénéficier d’un maximum de 4To à partir de 8,33€ par mois. La bande passante s’élève à 96To.
Ce service vous propose 10 Go d’espace de stockage cloud gratuit. Il permet de gérer vos données depuis n’importe où. La sécurité des données est garantie par un puissant chiffrement AES-256. Malheureusement, il est dépourvu de contrôle granulaire. L’édition de fichiers en ligne est également limitée. Il n’est pas possible de créer des groupes d’utilisateurs, et aucune fonction de recherche de fichier n’est proposée.

L’application Microsoft OneDrive est elle aussi excellente. Elle est disponible sur Windows, macOS, et la gestion peut aussi être effectuée en ligne sur Windows 8.1 ou Windows 10. La dernière version de l’OS permet d’accéder directement à OneDrive depuis l’Explorateur. Un répertoire est créé dès la première installation pour permettre à l’usager de retrouver tous ses fichiers stockés en ligne sur le serveur cloud. L’utilisateur sélectionne ensuite les fichiers qu’il souhaite télécharger sur son disque dur.L’application Hubic est également remarquablement simple à prendre en main. L’application indique le nombre de Go utilisés et disponibles dans le répertoire de synchronisation créé automatiquement sur le disque dur, l’intervalle entre chaque synchronisation, et permet de choisir avec précision les éléments à synchroniser au sein d’un dossier.Rares sont les services qui ne proposent pas d’application de bureau ou d’application mobile. On peut citer pour exemple e-nautia, dont les utilisateurs doivent se contenter d’une interface web pour gérer leurs fichiers. Pour le reste, la plupart des services s’accompagnent d’une application pour la gestion.


Les Services pourraient présenter des caractéristiques vous permettant de partager le Contenu avec d’autres Utilisateurs. Par exemple, les Éditeurs de Contenu seront en mesure de partager le Contenu avec d’autres Éditeurs de Contenu et Auteurs de Contenu. Les Utilisateurs qui obtiennent accès à votre Contenu peuvent utiliser, copier, modifier ou partager votre Contenu de plusieurs façons et continuer d’utiliser ce Contenu même après le retrait de celui-ci. Avant tout partage, nous vous prions de réfléchir sérieusement à ce que vous choisissez de partager et avec qui, puisque le Contenu que vous partagez et mettez à la disposition d’autres Utilisateurs relève entièrement de votre responsabilité. 2020 n’est pas tenu de surveiller ou de contrôler ce que font les autres utilisateurs avec votre Contenu. Il vous incombe de fixer les limites imposées à l’égard de votre Contenu et d’appliquer un niveau d’accès adéquat à votre Contenu. Pour certains Services, si vous ne choisissez pas le niveau d’accès s’appliquant à votre Contenu, le réglage le plus permissif sera utilisé par défaut.
Ça n’empêche pas Dropbox d’être sporadiquement la cible de pirates informatiques. Par exemple, les comptes de certains clients ont déjà été piratés grâce à l’envoi d’un message prétextant que quelqu’un voulait partager un lien avec eux et en leur demandant d’entrer leurs identifiants de connexion. Ce faisant, les pirates ne pouvaient pas franchir les barrières de protection de Dropbox mais ont tout de même réussi à hacker les comptes en misant sur la naïveté des clients.
ressources en libre-service avec adaptation automatique à la demande de la capacité de stockage et puissance de calcul, selon le besoin du consommateur, tant qu'il peut payer. Ceci contraste avec la technique classique des hébergeurs où une demande écrite doit être faite au fournisseur pour obtenir une augmentation de capacité - demande nécessitant en outre un certain temps. En cloud computing la demande est automatique et la réponse immédiate8 ;
Remarque : Nous faisons de notre mieux pour vous fournir le contenu d’aide le plus récent aussi rapidement que possible dans votre langue. Cette page a été traduite automatiquement et peut donc contenir des erreurs grammaticales ou des imprécisions. Notre objectif est de faire en sorte que ce contenu vous soit utile. Pouvez-vous nous indiquer en bas de page si ces informations vous ont aidé ? Voici l’article en anglais à des fins de référence aisée.
Pour plusieurs, le plus gros problème avec le Drive est qu’il intensifie leur dépendance sur une seule entreprise. En outre, le 15 Go d’espace gratuit fourni par Google est effectivement partagé par Gmail, Google Docs et Google +. À l’heure actuelle, le Drive ne peut se vanter de posséder autant d’options client comme le fait Dropbox. Les fonctionnalités de collaboration en équipe sont aussi quelque peu inférieures à celles de certains services en nuage plus anciens et mieux établis. Enfin, le Drive subit occasionnellement des modifications mineures de conception UI qui peuvent devenir un peu irritantes.
Avec Google Drive, vous pouvez bénéficier gratuitement d’un espace de stockage cloud gratuit de 15Go. Par ailleurs, les différents services Google comme Docs et Sheets permettent d’ouvrir et d’éditer tous les formats de documents comme les textes, les tableaux ou les PowerPoint.Le coffre fort numérique Google Drive est particulièrement facile à installer et à lancer. En moins de cinq minutes, il est possible de commencer à l’utiliser. De plus, si vous comptez parmi les nombreux utilisateurs de Gmail, vous possédez déjà un compte Google et n’avez donc pas besoin d’en créer un. Le service est également simple d’usage et très intuitif. Il se distingue aussi par ses fonctionnalités de partage et de collaboration très bien pensées.Toutefois, certaines fonctionnalités font cruellement défaut. On déplore notamment l’absence de backups automatiques, de programmation ou d’une façon simple de sélectionner des dossiers à synchroniser depuis le disque dur. Par ailleurs, aucun chiffrement local n’est proposé. De fait, ce service est recommandé pour les utilisateurs occasionnels. En revanche, si vous avez besoin d’effectuer régulièrement des backups d’une grande quantité de données, mieux vaut vous tourner vers une solution plus professionnelle. Les professionnels peuvent eux bénéficier des services Big Data par le biais de Google Cloud Platform.
Resilio Sync (anciennement BitTorrent Sync) est la meilleure solution de stockage en nuage pour tous ceux qui veulent faire leur propre stockage en nuage. Cette application vous permet d’utiliser votre ordinateur de bureau, votre ordinateur portable, votre NAS, votre tablette ou même votre propre serveur domestique comme destination pour la synchronisation de votre téléphone. Il fonctionne exactement comme Dropbox, Google Drive, etc., sauf que vous utiliserez votre propre machine pour tout stocker. C’est une excellente option pour ceux qui sont conscients de la sécurité mais ont toujours besoin de stockage en nuage aussi. Le seul inconvénient est que vous devrez garder votre machine réceptrice en permanence afin que la synchronisation soit possible. La meilleure partie est que l’application est complètement gratuite et que vous disposez d’autant de stockage que votre périphérique récepteur peut contenir.
Pour ce scénario nous avons besoin d’un ordinateur (PC ou Mac n’importe pas) et d’une tablette ou smartphone, un compte OneDrive chez Microsoft, et une application capable d’ouvrir mes documents sur l’ordi et sur la tablette. Pour simplifier, imaginons que les documents sont des documents Word et que l’application Word est disponible sur l’ordinateur et sur la tablette.

DANSLENUAGE.QUEBEC inc. offre un concept novateur en étant le premier courtier en services infonuagique au Québec. Il existe une vaste de gamme de services infonuagiques offerts sur le marché et il est difficile pour les entreprises de s’y retrouver. C’est pourquoi un courtier a son utilité. Nous servons d’intermédiaire pour les entreprises désireuses de se procurer des services infonuagiques en déterminant avec elles les solutions les plus efficaces et économiques répondant à leurs besoins réels. En tant que courtier nous avons accès à la plus vaste gamme des services offerts sur le marché, par les plus grands fournisseurs.
Il s’agit de service de stockage le plus utilisé et celui qui propose le moins d’espace de stockage gratuitement : seulement 2 GB de mémoire, ce qui est clairement insuffisant pour n’importe quelle entreprise, quelle que soit sa taille. Notamment utilisé par des particuliers, ce service offre une façon commode, accessible et sécurisée de gérer ses documents. En plus, il est possible de partager des dossiers ou des fichiers avec un tiers, également actif sur DropBox.
Ce site est ouvert au public. Certains des individus postant sur ce site sont des employés de Cisco Systems. Cependant, les opinions exprimées dans les articles ainsi que dans les commentaires appartiennent a leurs auteurs et ne peuvent etre tenues pour etre celles de Cisco. Le contenu de ce blog est présenté a titre informatif, et n’est ni représentatif de, ni appuyé par Cisco ou toute autre organisation. N’y postez pas d’information que vous considérez comme confidentielle, contraire aux réglementations d’ordre public (protection de l’enfance, incitation a la haine raciale, a l’homophobie, a la violence, injures, diffamation, dénigrement), contraire aux droits d’auteur et autres types de droits de propriété intellectuelle. En postant sur ce blog, vous reconnaissez etre le seul responsable du contenu et des informations auxquelles vous contribuez et/ou que vous partagez, dégagez Cisco de toute responsabilité quant a votre usage du site internet. Vous consentez également a Cisco un droit de licence / une autorisation de reproduction, d’utilisation et de représentation mondial, perpétuel, irrévocable, libre de droits et transférable sur le contenu original que vous postez et vous mettrez Cisco en mesure de respecter vos droits moraux sur les contenus originaux que vous apportez le cas échéant. Les commentaires seront modérés et apparaitront des leur approbation par le modérateur. Dans l’hypothese ou vous constatez l’existence d’un contenu contraire a une réglementation applicable, vous vous engagez a informer le modérateur et Cisco du caractere illicite de tout contenu que vous auriez identifié en fournissant la référence audit contenu et aux obligations légales applicables, preuves a l’appui.
Nous sommes le plus grand réseau de services commémoratifs au Québec avec ses de 400 professionnels, 28 complexes et salons funéraires et ses 5 cimetières-jardins. Notre infrastructure était vieillissante et nous avions beaucoup de problèmes de stabilité. DANSLENUAGE.QUEBEC avec son équipe de spécialiste a refait notre réseau, mise à jour notre infrastructure et refait la sécurité. Nous avons maintenant une infrastructure à la fine pointe, plus stable que jamais et sécuritaire respectant les normes auxquelles nous sommes soumises. Je peux penser à de nouveau service pour supporter notre stratégie de croissance en toute confiance!
Difficile de ne pas citer Google Drive dans les premières places de cette liste. Avec ses applications intégrées comme l’excellent Google Docs, Drive est incontestablement une bonne option pour stocker vos fichiers dans les nuages. Google Drive offre un espace gratuit de 15 Gb. Pour moins de 2 euros par mois, vous avez accès à 100 Gb, 1 T0 pour 9 EUR. AvecGoogle Apps pour l’éducation, l’espace de stockage est gratuit et illimité.
Fin juillet 2008, Intel, Hewlett Packard et Yahoo! ont noué un partenariat visant à promouvoir la recherche dans le domaine du cloud computing20. La première initiative concerne la création d'un environnement distribué (cloud computing test bed) facilitant la recherche et les tests de logiciels, d'administration de centres de données et de matériels associés à l'informatique dans le nuage à une échelle jamais atteinte. Pour cette opération, les trois partenaires ont associé l'Infocomm Development Authority of Singapore (en), l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign et l'Institut de technologie de Karlsruhe. Depuis le printemps 2009, l’Open cloud manifesto réunit des éditeurs qui estiment que le cloud computing devrait être ouvert21, contrairement à Microsoft et Google qui ne l'ont pas signé22. Quatre éditeurs de logiciels libres (IELO, Mandriva, Nexedi et TioLive) ont fondé la Free Cloud Alliance (FCA) le 25 mars 201023. Cette dernière propose une offre globale réunissant Iaas, Paas et SaaS, constituée de tous les composants libres nécessaires aux applications progiciel de gestion intégré (ERP), gestion de la relation client (CRM) ou gestion de la connaissance (KM)24.
Les principes sous-jacents au cloud computing remontent aux années 1950 (longtemps avant que ne naisse l'expression « cloud computing »). À cette époque, les utilisateurs accédaient depuis leurs terminaux à des applications fonctionnant sur des systèmes centraux (les mainframes), qui correspondaient aux ancêtres des serveurs du cloud. Les architectes de réseaux (ceux qui conçoivent les réseaux intra- et interentreprises) schématisaient Internet par un nuage dans leurs croquis. En anglais, on parlait alors de « the cloud », ce qui signifiait à peu de chose près Internet.
Dans stockage en nuage, les prestataires de services ont des systèmes pour stocker les données de leurs clients. La taille de ce système de stockage dépend de la quantité de données qui seront stockées. Ces systèmes sont appelés centres de données. Un petit prestataire de services devra peut-être seulement un couple de serveurs connectés à l'Internet. Une personne utilisant les services de ce fournisseur envoie ses données sur Internet au serveur qui enregistre et stocke ces données. Lorsque la personne d'accéder à ces données, est renvoyé à l'appareil cette personne ou qu'il est autorisé à faire des changements sur le serveur lui-même.
Une grande partie de la communication en ligne s’effectue de nos jours encore par email, aussi bien en entreprise que dans un cadre privé. La majorité des internautes utilisent Outlook, le service de Mircrosoft, comme client email. Il est difficile d’imaginer un ordinateur sans ce logiciel, mais nombreux sont les usagers et les entreprises qui cherchent une alternative à Outlook, notamment lorsque...

Garantie de disponibilité : Les hébergeurs promettent un certain niveau de disponibilité ou de "uptime" lorsque votre site web est pleinement opérationnel et accessible en ligne. Si le fournisseur ne peut pas livrer le niveau de disponibilité promis, l'entreprise remboursera aux clients une partie de leur facture d'hébergement. L'hébergement cloud s'accompagne généralement de garanties de disponibilité plus élevées, en raison de matériel plus redondant, mais les clients hébergement partagés ne sont pas délaissés pour autant avec des temps de disponibilité standards de 99,9 %.
Sachant qu'une bonne part des données sur Internet est systématiquement enregistrée et analysée par les services secrets, il convient d'utiliser avec prudence les services de cloud étrangers tels que ceux offerts par Google, Microsoft, Dropbox, etc. Les solutions suisses offrent de ce point de vue une meilleure sécurité, dans la mesure où les données sont strictement stockées en Suisse. Si cela ne vous protège pas complètement contre les risques d'espionnage, cela complique tout de même considérablement la tâche des services secrets étrangers. Autre avantage : les lois sur la protection des données sont plus strictes en Suisse que dans de nombreux autres pays, et notamment en dehors de l'Union européenne.
Avec Box.com, concurrent direct de Dropbox, vous pouvez bénéficier d’un espace de stockage cloud gratuit de 10Go. Un espace supplémentaire était jadis octroyé aux possesseurs de Samsung Galaxy S3 et LG Nexus 4, mais ce partenariat avec les leaders coréens du marché mobile n’a pas été renouvelé.Malgré ses nombreuses fonctionnalités, Box.com est très facile d’utilisation. Les fonctionnalités de partage et de collaboration sont très complètes. Le contrôle de l’accès aux fichiers est également très développé. Il est possible de prévisualiser les fichiers directement depuis le navigateur. En revanche, l’application desktop laisse à désirer.
Les architectures de réseau WiFi à base de contrôleurs ont fait leurs preuves dans le monde des entreprises. Cependant dans une topologie de réseau très éclatée, comme les réseaux d’agences ou les réseaux de magasins, mettre un contrôleur dans chaque petit site distant n’était tout simplement pas envisageable d’un point de vu financier. Hors c’est principalement dans cette situation que l’on souhaite avoir un contrôle central pour limiter les coûts d’intervention sur des sites qui n’ont généralement aucune ressource technique qualifiée. (Pour compléter votre réflexion à ce sujet voir : The Evolution of Controller-Based Wireless LANs)

All three have their strengths and weaknesses. No matter which one you choose, it is important to consider having a backup for your cloud service. While all service providers offer redundancy to ensure their servers never lose anything, it doesn’t stop you from accidentally deleting files. CloudAlly offers affordable backup options for all your cloud storage needs.


C’est un peu l’outsider de cette liste de géants. Box est un acteur sérieux dans ce marché du stockage de fichiers dans les nuages avec notamment une offre pensée pour l’éducation assez compétitive. Son principal point fort : le travail en équipe et le partage de fichiers. Box offre par exemple un service similaire à WeTransfer pour l’envoi par mail de fichiers très lourds. Comptez 4 EUR par mois pour un stockage sécurisé de 200GB.
Pour les bricoleurs, il existe aussi désormais la possibilité de créer soi-même un serveur privé de fichiers. Notamment pour ceux qui veulent garder un contrôle complet de leurs données mais voulant tout de même les stocker sur le Cloud, le logiciel de stockage en ligne comme ownCloud et votre serveur privé peuvent être la réponse. Ce dispositif demande évidemment de nombreux efforts et l’hébergement des données représente un coût important.
Pour les fournisseurs, le développement du cloud computing entraîne le développement des centres de données ou centres de traitement de données. Les fournisseurs de service doivent augmenter leurs infrastructures (serveurs, bande passante, surface au sol…) pour faire face aux besoins croissants des clients. Les modèles proposés par ces prestataires doivent également évoluer, le cloud privé transformant les modèles économiques qui prévalaient jusqu’ici36.

Comme on peut s'y attendre, les services d'hébergement en nuage surpassent généralement les plans d'hébergement mutualisé dans le domaine des performances. En plus des vastes ressources produisant des chargement de pages ultra-rapides, les plates-formes d'hébergement en nuage permettent généralement aux propriétaires de sites de configurer leur environnement d'hébergement selon des spécifications exactes. Les configurations personnalisées permettent aux utilisateurs de faire correspondre certains systèmes d'exploitation avec des logiciels particuliers afin de maximiser toutes les efficacités et mesures de performance possibles sur leur serveur.
Ce cloud est disponible sur Windows, OS X, Android et iOS et permet de sauvegarder très simplement ses fichiers. Il est possible de sélectionner les dossiers de votre ordinateur que vous souhaitez  synchroniser automatiquement, et les versions antérieures de tous vos documents sont sauvegardées pendant 30 jours. Une autre fonctionnalité qui a retenu notre attention est le téléchargement en un clic de tout le contenu de votre Cloud ; ce qui est très pratique si vous êtes sur le point de changer d’ordinateur.
×