Nous sommes le plus grand réseau de services commémoratifs au Québec avec ses de 400 professionnels, 28 complexes et salons funéraires et ses 5 cimetières-jardins. Notre infrastructure était vieillissante et nous avions beaucoup de problèmes de stabilité. DANSLENUAGE.QUEBEC avec son équipe de spécialiste a refait notre réseau, mise à jour notre infrastructure et refait la sécurité. Nous avons maintenant une infrastructure à la fine pointe, plus stable que jamais et sécuritaire respectant les normes auxquelles nous sommes soumises. Je peux penser à de nouveau service pour supporter notre stratégie de croissance en toute confiance!
Face à Google, on trouve un autre géant US. Microsoft propose tout comme son concurrent un service Cloud solide qui s'appuie sur ses diverses offres. Microsoft OneDrive est d'ailleurs intégré par défaut sur le système d'exploitation Windows 10. L'utilisateur peut ainsi sauvegarder tous ses documents, photos et vidéos en quelques clics. L'ensemble peut être modifié avec les outils Microsoft compris dans la suite Office.
L’application Microsoft OneDrive est elle aussi excellente. Elle est disponible sur Windows, macOS, et la gestion peut aussi être effectuée en ligne sur Windows 8.1 ou Windows 10. La dernière version de l’OS permet d’accéder directement à OneDrive depuis l’Explorateur. Un répertoire est créé dès la première installation pour permettre à l’usager de retrouver tous ses fichiers stockés en ligne sur le serveur cloud. L’utilisateur sélectionne ensuite les fichiers qu’il souhaite télécharger sur son disque dur.L’application Hubic est également remarquablement simple à prendre en main. L’application indique le nombre de Go utilisés et disponibles dans le répertoire de synchronisation créé automatiquement sur le disque dur, l’intervalle entre chaque synchronisation, et permet de choisir avec précision les éléments à synchroniser au sein d’un dossier.Rares sont les services qui ne proposent pas d’application de bureau ou d’application mobile. On peut citer pour exemple e-nautia, dont les utilisateurs doivent se contenter d’une interface web pour gérer leurs fichiers. Pour le reste, la plupart des services s’accompagnent d’une application pour la gestion.
Schématiquement, l’informatique est aujourd’hui partagée en trois environnements distincts : celui d’Apple, avec ses ordinateurs Mac, ses tablettes iPad et ses iPhone ; celui de Google, avec ses Chromebooks, ses tablettes Nexus et ses smartphones Nexus ; et celui de Microsoft, avec les PC, et les appareils mobiles fonctionnant sous Windows (8, 8RT ou Phone). Chacun de ces écosystèmes offre ses propres services (e-mails, navigateur Internet, boutique d’applications mobiles, etc.). Le cloud est l’un d’entre eux. Qu’il s’agisse d’iCloud chez Apple, de Drive chez Google et de Skydrive chez Microsoft, le principe est le même : les premiers gigaoctets de stockage sont gratuits (5 Go chez Apple, 7 Go chez Microsoft, 15 Go chez Google). Si vous avez besoin de plus, il faut payer.
Vous l’avez vu plus haut, le stockage de fichiers s’accompagne du partage de fichiers. Envoyez une simple invitation à un ou plusieurs destinataires et ces personnes pourront soit consulter, soit modifier les fichiers en question, selon le type d’autorisation que vous leur aurez accordée. Très pratique pour partager des photos, de la musique, voire des films.
21.1. Nous rejetons toute responsabilité envers vous ou un tiers pour : a) une perte d’usage, de données, d’achalandage, d’économies ou de profits prévisible ou non; et b) tout dommage particulier, accessoire, indirect, consécutif ou punitif de quelque nature que ce soit (même si nous avons été avisés d’une telle possibilité), peu importe le type de responsabilité, y compris une rupture de contrat ou de garantie, une négligence ou une action préjudiciable, découlant de toute autre réclamation se rapportant à votre utilisation des Services ou à votre accès à ceux-ci ou qui y est liée. Aucune de ces modalités ne limite ou n’exclut notre responsabilité en cas de négligence grave, de méfait intentionnel de notre part (ou de nos employés) ou de décès ou blessure personnelle.
Nous avions Office 365, nous sentions qu’on pouvait en faire plus mais notre fournisseur n’était pas en mesure de nous aider. DANSLENUAGE.QUEBEC nous a aidé à comprendre en détail l’offre d’Office 365 que nous avions, à comprendre comment on pouvait en faire beaucoup plus avec SharePoint, Planner, TEAM/ Skype et OneNote. Avec leur aide nous avons repensé notre façon de communiquer l’information à travers l’entreprise et de collaborer sur les différents projets de front que nous avons. Maintenant nous utilisons les bons outils pour les bon besoins!
Ben Gitenstein dirige le produit chez Qumulo. Lui et son équipe de chefs de produit et de scientifiques des données ont mené presque des entretiens avec des utilisateurs de stockage 1,000 et analysé des millions de points de données pour comprendre les besoins des clients et l'orientation du marché du stockage. Avant de travailler chez Qumulo, Ben a passé cinq ans chez Microsoft, où il a partagé son temps entre la stratégie d'entreprise et la planification de produits.
Les grandes entreprises du secteur informatique et de l'information (GAFA notamment) développent le cloud computing en investissant massivement pour s'offrir et offrir à leurs clients de la puissance de calcul et de stockage d'information6. C'est un important changement de paradigme des systèmes informatiques, jusque-là constitués de serveurs éparpillés dans les entreprises et collectivités... Une conséquence environnementale est que les empreintes carbone et eau du secteur, déjà élevées, risquent de beaucoup croître ; on cherche à les réduire en optimisant le refroidissement des centres de données et leur fonctionnement, ainsi qu'en utilisant des énergies vertes7 mais les perspectives de mégadonnées (en anglais big data), de l'informatique ubiquitaire associée aux objets connectés et de développement des chaînes de blocs (en anglais blockchains) et de l'intelligence artificielle évoquent plutôt une explosion des besoins en énergie.
Face à l'exhaustivité de l'offre, comment choisir le meilleur prestataire ? Il n'y a pas de réponse simple puisque chaque personne et/ou entreprise a des besoins et des moyens différents. La première chose à faire est donc d'identifier ses besoins pour déterminer le niveau d'exigence du service. Pour du simple stockage de données (backup), par exemple des photos de vacances, il est inutile de choisir une solution complexe qui gonflera la facture.
Le stockage en nuage permet à des applications de télécharger des données vers un réseau de serveurs éloignés, qui sont interconnectés. Les applications peuvent ensuite modifier les données et y accéder depuis n'importe quel emplacement. Les applications accèdent aux données par l'entremise d'une interface de programme d'application Web qui s'intègre aux applications clientes.
×