Avec Idrive, vous pouvez profiter gratuitement d’un espace de stockage cloud de 5Go. Le service cloud free est facile à installer. Il est possible d’associer un nombre illimité d’appareils à chaque compte. Une option permet d’effectuer des backups en continu. Il est aussi possible d’effectuer des backups d’image disque. Il est possible d’archiver des fichiers et de synchroniser des dossiers complets. On regrettera une vitesse inférieure à certains services concurrents.
Les grandes entreprises du secteur informatique et de l'information (GAFA notamment) développent le cloud computing en investissant massivement pour s'offrir et offrir à leurs clients de la puissance de calcul et de stockage d'information6. C'est un important changement de paradigme des systèmes informatiques, jusque-là constitués de serveurs éparpillés dans les entreprises et collectivités... Une conséquence environnementale est que les empreintes carbone et eau du secteur, déjà élevées, risquent de beaucoup croître ; on cherche à les réduire en optimisant le refroidissement des centres de données et leur fonctionnement, ainsi qu'en utilisant des énergies vertes7 mais les perspectives de mégadonnées (en anglais big data), de l'informatique ubiquitaire associée aux objets connectés et de développement des chaînes de blocs (en anglais blockchains) et de l'intelligence artificielle évoquent plutôt une explosion des besoins en énergie.
Google, Microsoft…il manquait Apple à ce trio classique des géants de l’Internet. iCloud a souffert d’un démarrage quelque peu chaotique avec quelques bugs qui ont écorné son image. La solution est désormais fiable et a envisager surtout si vous êtes un utilisateur de la marque à la pomme. L’intégration à l’écosystème Apple est sans défaut. Pour l’occasion Apple pour une fois propose des prix raisonnables et comparables à la concurrence. 5GB gratuits et un peu moins de 10 EUR pour 1To.
La promotion du cloud computing public a été rendue possible par la généralisation des accès à Internet des particuliers (avec 75 % des ménages français équipés d'Internet à domicile, selon les données de 2011 du Crédoc16) et des entreprises. Le phénomène a aussi bénéficié de l'augmentation considérable de la puissance des équipements informatiques qui ont permis aux hébergeurs de proposer des tarifs de plus en plus intéressants. En ce sens, la mode du cloud computing tire parti : de l'augmentation considérable de puissance des serveurs (la fréquence de fonctionnement des serveurs a été multipliée par un facteur 10, entre 1998 et 2008, les processeurs comportent entre quatre et dix cœurs); et de la baisse des coûts de stockage (pour le prix d'un disque dur de 1,2 Go en 2000, on a, en 2013, un disque de 1 000 Go).

3. La TVA est incluse dans tous les prix s’appliquant aux pays et régions suivants : Afrique du Sud, Albanie, Allemagne, Arabie saoudite, Arménie, Australie, Autriche, Belgique, Biélorussie, Bulgarie, Chine, Chypre, Croatie, Danemark, Égypte, Émirats arabes unis, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République de Corée, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Taïwan et Turquie.


En France, les principaux acteurs sont représentés par Orange Business Services et SFR Business Team ainsi que de plus petites entités parmi lesquelles des SSII, des fournisseurs de services en mode SaaS tels que Dassault Systèmes, Oodrive et des fournisseurs d'hébergement, comme Gandi, Ozitem, Ikoula, Outscale, OVH, PHPNET, Atemis ou le Groupe Sigma.
Sachez que la sécurité des données fait partie intégrante de cette solution. Avec les services d’Office 365 offerts par ProContact, vous êtes certains que vos données sont stockées ici, au Canada. En effet, vous savez à tout moment où se trouvent vos données et qui a accès à ces dernières. D’autre part, il est nécessaire de mentionner que ProContact est d’ailleurs certifié en migration de données. N’ayez aucune crainte, les experts ProContact s’occupent du transfert de vos données. N’attendez plus, la solution pour votre entreprise est Microsoft Office 365.
Difficile de passer à côté du service de Google. Son usage a explosé avec l'essor des smartphones Android. Le gros avantage de ce service de stockage en ligne est son intégration avec les autres services du géant américain. Vos photos provenant de Google Photos ou vos pièces jointes issues de Gmail sont ainsi enregistrées directement sur votre espace personnel Google Drive.
Ces coûts sont supportés directement par le prestataire de service qui supporte les coûts d’exploitation liés à la maintenance, aux mises à jour, aux frais de refroidissement et à l’entretien des serveurs, etc. Les garanties en termes de localisation et de sécurité des données constituent des critères de choix du stockage sur le net. Les plateformes de type Paas – Platform as a service sont des solutions optimisées et fiables qui offrent la possibilité de relever les défis du big data. Traiter et analyser des données massives nécessitent des ressources matérielles, immatérielles et humaines considérables. C’est la raison pour laquelle le big data se marie naturellement avec le cloud computing. Ce dernier donne la possibilité de répondre aux enjeux du big data pour le rendre profitable pour les entreprises.
L'hébergement partagé et l'hébergement en nuage se distinguent radicalement lorsqu'il s'agit de la capacité d'ajouter et de soustraire des ressources informatiques pour traiter un nombre variable de visiteurs. Avec l'hébergement mutualisé, les fournisseurs allouent une certaine quantité d'espace disque, de bande passante et de puissance de traitement ; l'acquisition de ressources supplémentaires nécessite une mise à niveau vers un pack d'hébergement mutualisé de niveau supérieur ou un autre service.
du fait que l'on ne peut pas toujours exporter les données d'un service cloud, la réversibilité (ou les coûts de sortie associés) n'est pas toujours prise en compte dans le cadre du projet. Le client se trouve souvent « piégé » par son prestataire, et c'est seulement lorsqu'il y a des problèmes (changement des termes du contrat ou des conditions générales d'utilisation, augmentation du prix du service, besoin d'accéder à ses données en local, etc.) qu'il se rend compte de l'enfermement propriétaire (vendor lock-in) dans lequel il se trouve[réf. nécessaire].

« Le stockage en nuage est important pour les photographes, car les sauvegardes localisées d’images ne sont jamais totalement sécurisées, même si vous effectuez une copie en miroir de copies sur deux lecteurs distincts. L’utilisation d’une solution de stockage en nuage garantit la sécurité de vos images, tout en vous permettant d’y accéder depuis n’importe quel appareil. . « 
Because the cloud is more than just for storage, Box makes it easy for account owners to share files with others. Files sharing via links or straight from your Box account allows you to get important documents where they need to go, even if they would normally be too big to send via email. With file-sharing, all users can see what changes are made and have access to the latest versions.

Les principes sous-jacents au cloud computing remontent aux années 1950 (longtemps avant que ne naisse l'expression « cloud computing »). À cette époque, les utilisateurs accédaient depuis leurs terminaux à des applications fonctionnant sur des systèmes centraux (les mainframes), qui correspondaient aux ancêtres des serveurs du cloud. Les architectes de réseaux (ceux qui conçoivent les réseaux intra- et interentreprises) schématisaient Internet par un nuage dans leurs croquis. En anglais, on parlait alors de « the cloud », ce qui signifiait à peu de chose près Internet.
Les entreprises qui optent d’un hébergement cloud réalisent des économies de coût considérables en optant pour une option d’hébergement cloud. Le cloud public est une des offres de cloud protégé. Cela ne veut pas dire que les données sont accessibles par n’importe qui. Cela veut simplement dire que les données sont disponibles dans des serveurs qui eux-mêmes sont accessibles par un certain nombre d’utilisateurs.
×