Fini le stress du crash du disque dur, la synchronisation laborieuse des fichiers entre smartphone, tablette, PC familial et portable du bureau... Quant au partage de photos entre amis, il n'aurait jamais été aussi simple. Cerise sur le gâteau, plus besoin de se soucier des pirates ni des virus : d'autres s'en chargent pour nous. Le nom de cette solution miracle ? Le cloud computing, ou cloud, pour les intimes. C'est LA révolution du moment.Celle qui va résoudre tous nos soucis informatiques, nous promet-on. Impossible de passer à côté du phénomène : il est partout, mis à toutes les sauces du Net.

En termes d’espace de stockage, tous les services de cloud gratuit ne se valent pas. Au maximum, vous pouvez disposer gratuitement de 50Go, avec Mega, ce qui devrait suffire à répondre aux besoins de la plupart des internautes.Au contraire, certains services de cloud gratuit ne proposent que le strict minimum pour inciter les usagers à souscrire à la version payante. C’est le cas de Dropbox qui ne propose que 2Go gratuits. Pour jouir de davantage d’espace, les usagers devront payer 9,99 dollars par mois pour 100Go, 19,99 dollars par mois pour 200 Go ou 49,99 dollars par mois pour 500 Go. Il est également possible d’obtenir jusqu’à 16Go d’espace disque supplémentaire en parrainant des amis, à raison de 500 Mo par ami parrainé. Cependant, Dropbox se distingue par une fonctionnalité de sauvegarde de l’historique des fichiers. Après avoir modifié ou supprimé un fichier, il est possible de le retrouver intact pendant une durée de trente jours.Il est également important de prendre en compte la taille maximale de fichiers autorisée par chaque service. Dans ce domaine, les services Mega ou Hubic mènent la danse, puisqu’ils ne proposent aucune limite de taille. Cependant, d’autres services proposent davantage d’espace de stockage, mais limitent la taille maximale des fichiers. À vous de déterminer la taille des fichiers, et la taille totale du contenu que vous souhaitez stocker sur le cloud pour déterminer le service de sauvegarde cloud qui vous convient.Il est toutefois nécessaire de garder en tête que les services de stockage cloud gratuits ne sont pas éternellement figés dans le temps. Compte tenu de leur gratuité, les fournisseurs de ces services considèrent parfois qu’ils n’ont pas de comptes à rendre aux utilisateurs. De fait, ces services peuvent disparaître du jour au lendemain, ou modifier leurs conditions de façon radicale.On peut notamment prendre l’exemple de Microsoft OneDrive. Au commencement, Microsoft proposait 25Go de stockage gratuit à ses abonnés. L’espace a ensuite été réduit à 15Go, puis 5Go. Les utilisateurs se sont plaints, et la firme a finalement décidé de proposer à nouveau 15Go d’espace de stockage, et 15Go supplémentaires dédiés au stockage de photos. Pour finir, le créateur de Windows a finalement choisi de limiter l’espace à 5Go en tout et pour tout. Ce genre d’initiative pousse les utilisateurs à opter pour la version payante. En l’occurrence, Microsoft propose 50Go pour 2€ par mois. Toutefois, un tel stratagème peut aussi inciter les usagers à renoncer au service pour se tourner vers la concurrence.


Les technologies du cloud computing offrent de nombreuses possibilités. Pour faire simple, le cloud permet de réaliser toutes les opérations habituellement effectuées sur un PC directement sur internet. La notion de stockage cloud désigne donc le fait de stocker des données, des fichiers et des documents directement sur internet plutôt que sur un disque dur ou autre support physique. Il s’agit de la sauvegarde cloud.Le stockage cloud permet d’accéder à ses données depuis n’importe quel ordinateur, téléphone ou tablette en se connectant simplement au service cloud sur lequel elles sont stockées. De plus, contrairement au stockage local, la sauvegarde cloud garantit la pérennité des données. Si votre disque dur tombe en panne, vos fichiers sont perdus, tandis que sur le cloud, ils sont préservés pour toujours (du moins en théorie). C’est l’un des avantages du stockage en ligne gratuit. Certains services permettent également d’éditer le contenu des fichiers directement depuis son navigateur.

Le lancement de Google Drive, le service de stockage en ligne de Google, semble avoir un peu secoué le petit monde du cloud et de ses utilisateurs. Difficile de dire qui seront les gagnants et les perdants de cette nouvelle guerre dans les nuages, mais en attendant, maintenant que l’offre est diverse, concurrentielle et structurée, il est intéressant de se pencher sur les tarifs et les prestations offertes par les principaux acteurs du marché. Et le moins cher n’est peut-être pas celui que l’on croit (à condition de se dépêcher un peu). Revue de détail.


L’accès à votre stockage en ligne personnel YourSecureCloud est possible soit via l’application Web, soit via les clients fournis par le fournisseur pour macOS, Linux, Windows, iOS et Android. Après une période d’essai de 14 jours, un abonnement payant est nécessaire pour continuer à utiliser le service. Les clients privés obtiennent ainsi pour environ 2,50 euros par mois, 10 GB à l’espace de stockage personnel (augmentation possible à 100 GB pour environ 8 euros par mois). Pour des équipes de 2 à 10 personnes dans le modèle Business, vous payez à partir de 4 euros par mois et par utilisateur avec une capacité de stockage de 50 Go (par utilisateur).


La localisation du serveur est importante notamment pour les entreprises. En effet la localisation des serveurs ou sont stockés les données détermine la régulation de protection des données qui sont alors appliquées pour ces fichiers. La plupart des serveurs de Cloud sont localisés en partie aux États-Unis, ou le droit concernant la protection des données est plus souple que dans la majorité des pays de l’Union européenne.
Toutefois, sa croissance a été très rapide, si bien qu’elle a détrôné Dropbox en tant qu’application cloud la plus populaire. C’est sans doute grâce à l’intégration de la G Suite et des applications bureautiques Google Docs: Docs, Sheets et Slides (les versions Google de Microsoft Word, Excel et PowerPoint), offertes gratuitement et qui peuvent remplacer avantageusement la suite Office pour les besoins de base.

C’est un peu l’outsider de cette liste de géants. Box est un acteur sérieux dans ce marché du stockage de fichiers dans les nuages avec notamment une offre pensée pour l’éducation assez compétitive. Son principal point fort : le travail en équipe et le partage de fichiers. Box offre par exemple un service similaire à WeTransfer pour l’envoi par mail de fichiers très lourds. Comptez 4 EUR par mois pour un stockage sécurisé de 200GB.
La solution Office 365 est développée principalement pour la collaboration. Les nouvelles fonctionnalités offrent d’innombrables opportunités pour tous les types d’entreprises. L’approche de cette plate-forme s’adapte aux technologies actuelles et permet aux employés de collaborer partout, et ce, en tout temps. Maintenant, accédez à tous vos fichiers sur votre ordinateur ou en ligne et bénéficiez toujours d’une suite à jour.
Box, Data loss in the cloud, G Suite Solutions, One Drive 256-bit aes, 256-bit aes security, aes security, best cloud storage and file, binding corporate rules, cloud storage, cloud storage and file, cloud storage and file sharing, dropbox, file sharing services, file upload limit, global binding corporate, global binding corporate rules, office 365, share files, storage, storage and file sharing, storage and file sharing services, two-factor authentication, users
Le site web de Box semble actuellement nous forcer avec ses plans d’entreprise car en cliquant sur « s’inscrire» pour accéder à la page de tarification où, pour 15 dollars par utilisateur (11 livres sterling, environ 19 dollars australiens), vous pouvez bénéficier d’options de collaboration avancées et d’un stockage illimité. Mais il existe également une option gratuite de 10 Go.
Nous utilisions des feuilles Excel pour faire notre télémarketing, le suivi des activités, le partage des informations et la présentation des résultats, étaient très laborieux. DANSLENUAGE.QUEBEC nous a aidé à structurer notre département de télémarketing avec Dynamics 365. Maintenant nous sommes en mesure de créer nos listes marketing, générer des opportunités détaillées pour la force de vente, en assurer le suivi, consulter facilement l’historique des activités et consulter des rapports de campagne complets sur les activités qui sont durant la semaine.
Face à l'exhaustivité de l'offre, comment choisir le meilleur prestataire ? Il n'y a pas de réponse simple puisque chaque personne et/ou entreprise a des besoins et des moyens différents. La première chose à faire est donc d'identifier ses besoins pour déterminer le niveau d'exigence du service. Pour du simple stockage de données (backup), par exemple des photos de vacances, il est inutile de choisir une solution complexe qui gonflera la facture.

Avec Box.com, concurrent direct de Dropbox, vous pouvez bénéficier d’un espace de stockage cloud gratuit de 10Go. Un espace supplémentaire était jadis octroyé aux possesseurs de Samsung Galaxy S3 et LG Nexus 4, mais ce partenariat avec les leaders coréens du marché mobile n’a pas été renouvelé.Malgré ses nombreuses fonctionnalités, Box.com est très facile d’utilisation. Les fonctionnalités de partage et de collaboration sont très complètes. Le contrôle de l’accès aux fichiers est également très développé. Il est possible de prévisualiser les fichiers directement depuis le navigateur. En revanche, l’application desktop laisse à désirer.

Il n’est généralement pas recommandé de conserver des données clients personnelles sur un Cloud. Même avec le bouclier de protection des données UE-États-Unis (EU-US Privacy Shield) qui a enfin vu le jour mi-2016, il est le successeur de l’accord Safe Harbour passé par les mêmes puissances, ce traité devrait permettre d’assurer une plus grande protection. Toutefois de nombreuses critiques dénoncent déjà ce nouvel accord concernant la protection des données en affirmant que ce dernier risque de ne pas protéger suffisamment les utilisateurs européens et que les autorités américaines peuvent ainsi encore avoir accès aux données personnelles des utilisateurs européens. Ainsi il est toujours recommandé de ne pas stocker des données clients personnelles sur un Cloud si les serveurs du fournisseur sont basés en dehors de l’Union européenne.

De nombreux plans d'hébergement en nuage diffèrent des formats d'hébergement traditionnels en facturant les clients précisément pour le nombre de ressources informatiques consommées au cours d'une période donnée. Les fluctuations peuvent être difficiles à anticiper pour les propriétaires de sites, surtout si leur compte d'hébergement est configuré pour s'adapter automatiquement à la demande de trafic.
Très connu pour son service de téléchargement de fichiers hébergés sur internet, MediaFire propose également 10Go d’espace de stockage cloud gratuit. Une application mobile est disponible sur iOS et Android. Il est possible de synchroniser les dossiers automatiquement. Des statistiques avancées peuvent être consultées. Il est également possible de conserver différentes versions d’un fichier. On regrettera en revanche une vitesse d’upload et de download très lente. Les méthodes de sécurisation des données ne sont quant à elles pas communiquées.
Bien qu’il ne soit pas aussi populaire que Dropbox, Box est néanmoins un concurrent. L’un de ses principaux titres de gloire est son respect de l’entreprise. Des sociétés de toutes les tailles apprécient son évolutivité par l’entremise d’applications tierces. De plus, le support Active Directory est excellent, tout comme leur approche intelligente d’autorisations et d’identification unique. L’authentification et la synchronisation des comptes pour Salesforce, DocuSign et NetSuite deviennent un jeu d’enfant. Box vous permet également d’utiliser les fonctionnalités de Google Drive. En dehors de ces points positifs, Box dispose d’une capacité respectable pour un prix abordable.

DANSLENUAGE.QUEBECinc. offre des services spécialisés au niveau de l’infonuagique tout en détenant une très grande expérience des infrastructures traditionnelles. En effet, au cours des années, elle a développé une expertise en gestion de centre de données avec plus de 200 serveurs sous gestion, en support à la clientèle et en impartition informatique pour plusieurs PME au Québec. Elle s’est aussi dotée d’une solide équipe de spécialistes techniques.
Le cloud computing1, en français l'informatique en nuage2 ou nuagique2 ou encore l'infonuagique2 (au Québec), consiste à exploiter la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Les serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation, selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.), mais, également, au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS3,4,5.
L’utilisation d’un service infonuagique offre une meilleure flexibilité à l’utilisateur. Le principal avantage d’un tel service est la disponibilité. L’accès au “Cloud” est très peu restrictif. La beauté d’un service infonuagique c’est que vous pouvez y accéder partout, au moment qu’il vous convient et de partager vos fichiers de façon simple et sécuritaire aux utilisateurs qui vous conviennent.

Pour assurer la sécurité de ses utilisateurs, pCloud utilise non seulement le chiffrage SSL dans les communications, mais aussi un cryptage en local via son service pCloud Crypto (abonnement mensuel de 4,99€). Vos fichiers deviennent ainsi inviolables. Et pour ne rien gâcher, pCloud est capable de générer des sauvegardes de vos comptes Dropbox, Facebook, Instagram, OneDrive et Google Drive.


Vous pouvez Retirer votre Contenu 2020 et, par conséquent, rendre ce Contenu inaccessible à des tiers. Cependant, vous comprenez et convenez que 2020 pourra conserver (mais sans afficher, distribuer ou rendre accessible aux autres Utilisateurs) des copies du Contenu qui a été enlevé ou supprimé. Le Retrait du Contenu n’a pas d’incidence sur les téléchargements antérieurs et l’utilisation du Contenu par les autres Utilisateurs (p. ex. le Contenu mis au point précédemment).
Les architectures de réseau WiFi à base de contrôleurs ont fait leurs preuves dans le monde des entreprises. Cependant dans une topologie de réseau très éclatée, comme les réseaux d’agences ou les réseaux de magasins, mettre un contrôleur dans chaque petit site distant n’était tout simplement pas envisageable d’un point de vu financier. Hors c’est principalement dans cette situation que l’on souhaite avoir un contrôle central pour limiter les coûts d’intervention sur des sites qui n’ont généralement aucune ressource technique qualifiée. (Pour compléter votre réflexion à ce sujet voir : The Evolution of Controller-Based Wireless LANs)
Le service cloud de la poste, directement hébergé en France. Vous pouvez disposer de 5Go d’espace de stockage cloud gratuit. Utilisez cet espace stratégiquement, par exemple pour stocker vos documents administratifs les plus précieux. En effet, la Poste est une institution qui ne risque pas de disparaître, contrairement à certaines entreprises américaines ou asiatiques.
Mozy est un service de sauvegarde et de stockage de document en ligne. Contrairement à ses concurrents, il ne permet pas (encore) de partager les documents. Les serveurs de Mozy sont situés en Europe et ne sont pas soumis au Patriot Act. Vos données ne peuvent donc pas être consultées sur simple demande des autorités judiciaires américaines. Tout comme Hubic, Mozy dispose de la certification ISO 27001.
Par exemple, en disant que les déploiements de stockage de fichiers sur site vont toujours avoir une économie supérieure est inexacte. En disant tout le stockage sur site cessera d'exister est tout aussi imparfait. Les charges de travail des clients doivent pouvoir tirer parti du cloud de temps en temps. Par conséquent, vos données doivent être facilement gérées dans ces environnements.
L’accès à votre stockage en ligne personnel YourSecureCloud est possible soit via l’application Web, soit via les clients fournis par le fournisseur pour macOS, Linux, Windows, iOS et Android. Après une période d’essai de 14 jours, un abonnement payant est nécessaire pour continuer à utiliser le service. Les clients privés obtiennent ainsi pour environ 2,50 euros par mois, 10 GB à l’espace de stockage personnel (augmentation possible à 100 GB pour environ 8 euros par mois). Pour des équipes de 2 à 10 personnes dans le modèle Business, vous payez à partir de 4 euros par mois et par utilisateur avec une capacité de stockage de 50 Go (par utilisateur).
En liant son service de stockage en ligne Skydrive à Windows 8, Microsoft joue à 100 % la carte du cloud. Désormais, avec ce système d'exploitation, un seul identifiant ? votre Windows Live ID ? vous permettra de retrouver vos documents, paramètres et applis sur tous vos ordis. La promesse est belle. Tellement belle que la concurrence se prépare à riposter. Google a dans ses cartons Drive, un service similaire qui sera, semble-t-il, moins fermé. Apple intégrera iCloud à son prochain OS X Mountain Lion (10.8), et investit à coups de milliards dans des data centers. Dropbox, l'acteur historique, vient de gonfler la capacité de son offre gratuite à 5 Go pourvu qu'on y stocke des photos. De son côté, Box offre 50 Go aux utilisateurs d'Android pendant un mois. Et la surenchère n'est pas finie ! C'est au tour de Bitcasa d'offrir le stockage illimité - 560 To pour être exact - aux utilisateurs de son service en version bêta (10 $/mois à terme). Alors pourquoi Skydrive fait-il si peur avec ses 25 Go ? Parce qu'il sera couplé à Windows 8 qui se vendra à des millions d'exemplaires. De là à écraser le marché du stockage en ligne ? L'intention y est.

Le service proposé par Google est également une des solutions envisageables et conseillées. Les fonctionnalités sont les mêmes que les services antérieurs : synchronisation instantanée, partage de contenu avec d’autres utilisateurs, etc. Un de ses avantage comparatif est la quantité de mémoire offerte : 15 GB et les documents ne sont pas limités en fonction de leur taille.
Pour les utilisateurs à la recherche d’un simple espace de stockage gratuit, Google Drive (15Go) et Box (10 Go) sont les meilleures options. Si votre priorité est l’emplacement du serveur en Europe, vous pouvez accéder à 1&1 IONOS HiDrive, YourSecureCloud ou SecureSafe. Pour ce qui est des options et des solutions de type Office, Microsoft One Drive avec son pack Office 365 intégré et utilisable sans connexion décroche forcément la meilleure note. Mais si vous êtes à la recherche de la meilleure protection pour vos fichiers et données, alors le Cloud de SpiderOak représente un bon choix ou alors utiliser un serveur privé avec l’aide du logiciel ownCloud.
Nous sommes le plus grand réseau de services commémoratifs au Québec avec ses de 400 professionnels, 28 complexes et salons funéraires et ses 5 cimetières-jardins. Notre infrastructure était vieillissante et nous avions beaucoup de problèmes de stabilité. DANSLENUAGE.QUEBEC avec son équipe de spécialiste a refait notre réseau, mise à jour notre infrastructure et refait la sécurité. Nous avons maintenant une infrastructure à la fine pointe, plus stable que jamais et sécuritaire respectant les normes auxquelles nous sommes soumises. Je peux penser à de nouveau service pour supporter notre stratégie de croissance en toute confiance!
La qualité du service est un autre critère de premier plan. Vérifiez que l'opérateur de cloud propose au minimum la redondance des stockages. La redondance permet de copier automatiquement et simultanément sur un serveur B les données que vous stockez en ligne sur un serveur A. Dans l'hypothèse d'un incident sur l'un des serveurs, vos fichiers seront ainsi préservés sur un second site.
À la résiliation pour quelque raison que ce soit de la présente Convention, tous les droits et obligations des Parties visées par la présente Convention prendront automatiquement fin, à l’exception du droit d’engager une action antérieure à la résiliation, des obligations de paiement et des obligations qui sont expressément ou implicitement destinés à subsister à la résiliation.
Schématiquement, l’informatique est aujourd’hui partagée en trois environnements distincts : celui d’Apple, avec ses ordinateurs Mac, ses tablettes iPad et ses iPhone ; celui de Google, avec ses Chromebooks, ses tablettes Nexus et ses smartphones Nexus ; et celui de Microsoft, avec les PC, et les appareils mobiles fonctionnant sous Windows (8, 8RT ou Phone). Chacun de ces écosystèmes offre ses propres services (e-mails, navigateur Internet, boutique d’applications mobiles, etc.). Le cloud est l’un d’entre eux. Qu’il s’agisse d’iCloud chez Apple, de Drive chez Google et de Skydrive chez Microsoft, le principe est le même : les premiers gigaoctets de stockage sont gratuits (5 Go chez Apple, 7 Go chez Microsoft, 15 Go chez Google). Si vous avez besoin de plus, il faut payer.
Précurseur du stockage cloud, Dropbox demeure aujourd’hui un excellent service, fiable et performant. Seuls 2Go d’espace sont offerts gratuitement, mais il est possible d’en gagner davantage en parrainant des amis. La synchronisation de fichiers s’effectue en toute simplicité. Les applications sont disponibles sur tous les systèmes d’exploitation. Le partage de fichiers est pris en charge, et il est possible d’accéder aux versions supprimées ou modifiées des fichiers.Cependant, Edward Snowden a récemment révélé que l’entreprise collabore avec la NSA. Par conséquent, le gouvernement américain pourra accéder à vos données sans la moindre difficulté. Il est donc préférable d’éviter de stocker vos données confidentielles sur ce service.
Aucune bibliothèque ne peut posséder tous les documents demandés par ses utilisateurs. Les bibliothèques comptent donc sur le réseau de partage de ressources d'OCLC pour emprunter et prêter des ressources localement, au sein de groupes et à travers le monde. Nous facilitons la tâche aux bibliothèques et à leurs utilisateurs, peu importe la ressource demandée.
Pour les fournisseurs, le développement du cloud computing entraîne le développement des centres de données ou centres de traitement de données. Les fournisseurs de service doivent augmenter leurs infrastructures (serveurs, bande passante, surface au sol…) pour faire face aux besoins croissants des clients. Les modèles proposés par ces prestataires doivent également évoluer, le cloud privé transformant les modèles économiques qui prévalaient jusqu’ici36.
Conformément au nouveau Réglement (UE) 2016/67,9 RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), j'autorise fonvirtual.com à utiliser mes données afin d'aider à la construction d'opinions et commentaires dans les articles de ce blog. Fonvirtual.com, marque administrée par la société Globomail SL met à disposition de l'utilisateur la possibilité d'accéder, rectifier, éliminer, restreindre, contester et porter les données personnelles. Ces données seront stockées dans la mesure où elles soient utiles pour pouvoir les utiliser avec la finalité pour laquelle elles ont été recueillies et, en dernier recours, sous réserve de l'existence d'une relation contractuelle ou commerciale. Tout cela à moins qu’un des droits précédemment décrits ne s’exerce. Pour faire valoir un de ces droits, ainsi que pour résoudre un doute, vous pourrez le faire sur l'adresse mail [email protected] Vous pouvez consulter sur ce lien notre politique complète de confidentialité et de protection de données. *

Le service cloud de la poste, directement hébergé en France. Vous pouvez disposer de 5Go d’espace de stockage cloud gratuit. Utilisez cet espace stratégiquement, par exemple pour stocker vos documents administratifs les plus précieux. En effet, la Poste est une institution qui ne risque pas de disparaître, contrairement à certaines entreprises américaines ou asiatiques.
22.1. Résiliation par vous. Vous pouvez cesser d’utiliser les Services à tout moment, mais les montants déjà versés à 2020 ne vous seront pas remboursés. La Résiliation de votre Compte ne vous libère pas de votre obligation d’acquitter les frais impayés. La résiliation de vos Services n’entraîne pas la désactivation de votre Compte qui sera maintenu pour une période supplémentaire minimale d’un an. À l’expiration de la période d’un an, vous pourriez être tenu de créer un nouveau compte.
Désormais, vous pouvez facilement sélectionner des destinataires par leur nom ou par leur adresse de courriel lorsque vous envoyez un courriel et le partagez directement à partir de l'e-mailer interne de WinZip avec les contacts de votre choix grâce au nouveau carnet d'adresses combiné. Ajoutez des informations de contact à partir de vos comptes de messagerie, de différents services de média social et d'annuaires de contacts locaux et ce, sans quitter WinZip pour trouver l'adresse voulue.
Dans son fonctionnement, Ozibox se rapproche de Dropbox. L’utilisateur installe un programme sur son ordinateur ou son ordinateur, et dépose les fichiers à synchroniser dans un répertoire. Le service propose 10 Go d’espace de stockage cloud gratuit.Les avantages d’Ozibox sont sa scalabilité, son accessibilité, son efficience, sa simplicité d’utilisation et sa fiabilité. Les temps de récupération sont très satisfaisants pour de petits ensembles de données. En revanche, l’application mobile est inutile, les temps d’upload sont trop longs, et les options de synchronisation sont limitées.
À l’exception du Contenu détenu par un tiers, 2020 demeure l’unique propriétaire de tous les droits, les titres et les intérêts liés aux Services, à la Plateforme d’infonuagique, aux données générées par l’utilisation des Services ou à tout Logiciel connexe. Nous nous réservons tous les droits qui ne sont pas expressément accordés aux termes de la présente Convention ou de toute autre convention entre nous. 2020 défendra ou, à son appréciation, réglera toute réclamation ou action intentée contre un Utilisateur dans la mesure où elle est fondée sur l’allégation selon laquelle le Service (excluant tout Contenu Initial ou tout Contenu 2020 découlant directement de Contenu Initial) contrevient à droit de propriété intellectuelle d’une tierce partie, ou les enfreint autrement, et indemnisera, protégera et tiendra indemne l’Utilisateur contre toute réclamation, toute perte, tout dommage et tout coût pouvant être adjugé contre l’Utilisateur, pourvu que le l’Utilisateur avise sans délai 2020 par écrit de la situation et que, en outre, l’Utilisateur autorise 2020 à prendre le contrôle du litige et à contester une réclamation ou à accepter un compromis ou un règlement et convient de fournir toute l’information disponible et l’aide raisonnable à 2020, à ses frais, pour lui permettre de le faire.
Avec Idrive, vous pouvez profiter gratuitement d’un espace de stockage cloud de 5Go. Le service cloud free est facile à installer. Il est possible d’associer un nombre illimité d’appareils à chaque compte. Une option permet d’effectuer des backups en continu. Il est aussi possible d’effectuer des backups d’image disque. Il est possible d’archiver des fichiers et de synchroniser des dossiers complets. On regrettera une vitesse inférieure à certains services concurrents.
Tout d’abord, comme très souvent (trop ?), il faut savoir que tous les services ne sont pas compatibles avec tous les terminaux. Ainsi Google Drive est-il pour le moment disponible pour Windows, Mac, et Android, mais pas encore pour iPad/iPhone ni pour Windows Phone (pour ce dernier, pas sûr qu’il le soit un jour). D’un autre côté, Skydrive de Microsoft est disponible sur Windows, Windows Phone et iPhone, mais pas sur Android, du moins en application officielle.
En France, les principaux acteurs sont représentés par Orange Business Services et SFR Business Team ainsi que de plus petites entités parmi lesquelles des SSII, des fournisseurs de services en mode SaaS tels que Dassault Systèmes, Oodrive et des fournisseurs d'hébergement, comme Gandi, Ozitem, Ikoula, Outscale, OVH, PHPNET, Atemis ou le Groupe Sigma.
×