2020 ne revendique aucun droit de propriété à l’égard du Contenu que vous décidez de Téléverser sur notre Plateforme d’infonuagique ou de rendre accessible à 2020. Cependant, vous déclarez et garantissez à 2020 que vous détenez les droits nécessaires pour Téléverser le Contenu sur notre Plateforme d’infonuagique et accordez à 2020 les droits de licence décrits ci-dessous. En outre, en éditant le Contenu 2020, vous êtes responsable de l’exactitude de ce Contenu 2020 et des renseignements connexes au Contenu 2020 et il vous incombe de vérifier si le Contenu est actuel et à jour.
↑ Compubase Consulting et Partner VIP (2012) Le livre blanc du cloud, du SaaS et des services Managés pour la distribution IT et Télécoms ; 100p, réalisé suite à 2 campagnes d’interviews de revendeurs et d’éditeurs de logiciels faite en France que dans autres pays d’Europe. Un premier livre blanc datait de Novembre 2011, dont certains de ces résultats sont cités dans l'édition 2012
Au cours des 5 dernières années, nous avons connu une forte croissance. Notre organisation nous demandait des rapports d’activités, de fournir des historiques et des projections. Avec les outils que nous utilisions, cela nous était très difficile. DANSLENUAGE.QUEBEC avec Dynamics 365, nous a permis de changer tout cela. Maintenant grâce des données centralisées et une catégorisation efficace, nous planifions nos campagnes de prospection, elles sont ciblées, organisées et nous quantifions la valeur des opportunités à venir pour chaque unité d’affaires. Ainsi nous pouvons produire des rapports complets. Nous pouvons nous servir de la richesse des informations passées pour planifier l’avenir et générer plus de revenus pour l’entreprise!
Remarque : Nous faisons de notre mieux pour vous fournir le contenu d’aide le plus récent aussi rapidement que possible dans votre langue. Cette page a été traduite automatiquement et peut donc contenir des erreurs grammaticales ou des imprécisions. Notre objectif est de faire en sorte que ce contenu vous soit utile. Pouvez-vous nous indiquer en bas de page si ces informations vous ont aidé ? Voici l’article en anglais à des fins de référence aisée.

Comme on peut s'y attendre, les services d'hébergement en nuage surpassent généralement les plans d'hébergement mutualisé dans le domaine des performances. En plus des vastes ressources produisant des chargement de pages ultra-rapides, les plates-formes d'hébergement en nuage permettent généralement aux propriétaires de sites de configurer leur environnement d'hébergement selon des spécifications exactes. Les configurations personnalisées permettent aux utilisateurs de faire correspondre certains systèmes d'exploitation avec des logiciels particuliers afin de maximiser toutes les efficacités et mesures de performance possibles sur leur serveur.
Politique de retour Amazon.fr: Si vous n’êtes pas satisfait d'un produit que vous avez commandé auprès d'Amazon.fr ou si celui-ci est défectueux ou endommagé, vous pouvez nous le retourner sous 30 jours suivant la date de livraison, et nous vous rembourserons ou remplacerons l'intégralité de l'article. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page en savoir plus sur les Retours et remboursements. Si un défaut apparaissait sur votre produit… En savoir plus
WinZip 23 vous permet de partager vos fichiers directement sur YouTube, ainsi que sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Vous pouvez également partager vos fichiers en toute sécurité via de nombreux services de stockage Cloud de tout premier plan et plusieurs services de messagerie instantanée, y compris la messagerie instantanée de Twitter, les groupes Office 365, Google Talk/Google+ Hangouts et Jabber.
Basés sur le principe de la virtualisation, les offres de serveurs en ligne ou serveurs dédiés virtuels se sont développées pour répondre aux besoins changeants des entreprises. Les data centers qui servent à stocker les informations nécessaires aux activités des entreprises dans des disques durs en ligne, se sont aussi développées. Les bases de données, étant sensibles, les centres de données ont classiquement un haut niveau de sécurité. L’environnement physique des data centers est par ailleurs continuellement sous surveillance.

Nous ne sommes pas dans une ère où le stockage en nuage est une bonne idée. C’est efficace, ne prend pas votre stockage interne, et c’est beaucoup plus pratique que de transporter un disque dur partout. Il est également plus facile de partager des fichiers avec d’autres personnes. Vous pouvez aller de l’avant avec ces incroyables services de stockage en nuage et vos applications pour Android! Il y a aussi de superbes applications gratuites de stockage en nuage qui ne vous coûtent rien!


En liant son service de stockage en ligne Skydrive à Windows 8, Microsoft joue à 100 % la carte du cloud. Désormais, avec ce système d'exploitation, un seul identifiant ? votre Windows Live ID ? vous permettra de retrouver vos documents, paramètres et applis sur tous vos ordis. La promesse est belle. Tellement belle que la concurrence se prépare à riposter. Google a dans ses cartons Drive, un service similaire qui sera, semble-t-il, moins fermé. Apple intégrera iCloud à son prochain OS X Mountain Lion (10.8), et investit à coups de milliards dans des data centers. Dropbox, l'acteur historique, vient de gonfler la capacité de son offre gratuite à 5 Go pourvu qu'on y stocke des photos. De son côté, Box offre 50 Go aux utilisateurs d'Android pendant un mois. Et la surenchère n'est pas finie ! C'est au tour de Bitcasa d'offrir le stockage illimité - 560 To pour être exact - aux utilisateurs de son service en version bêta (10 $/mois à terme). Alors pourquoi Skydrive fait-il si peur avec ses 25 Go ? Parce qu'il sera couplé à Windows 8 qui se vendra à des millions d'exemplaires. De là à écraser le marché du stockage en ligne ? L'intention y est.
Amazon fait vraiment tout, y compris le stockage de données dématérialisées. Amazon Drive a deux offres. La première, incluse dans l’abonnement Amazon Premium, vous permet de sauvegarder vos photos de manière illimitée, plus d’avoir 5 Go pour le reste de vos fichiers (vidéos…). La seconde est un abonnement à 70 € par an pour un espace de stockage illimité.
Difficile de ne pas citer Google Drive dans les premières places de cette liste. Avec ses applications intégrées comme l’excellent Google Docs, Drive est incontestablement une bonne option pour stocker vos fichiers dans les nuages. Google Drive offre un espace gratuit de 15 Gb. Pour moins de 2 euros par mois, vous avez accès à 100 Gb, 1 T0 pour 9 EUR. AvecGoogle Apps pour l’éducation, l’espace de stockage est gratuit et illimité.
Dans stockage en nuage, les prestataires de services ont des systèmes pour stocker les données de leurs clients. La taille de ce système de stockage dépend de la quantité de données qui seront stockées. Ces systèmes sont appelés centres de données. Un petit prestataire de services devra peut-être seulement un couple de serveurs connectés à l'Internet. Une personne utilisant les services de ce fournisseur envoie ses données sur Internet au serveur qui enregistre et stocke ces données. Lorsque la personne d'accéder à ces données, est renvoyé à l'appareil cette personne ou qu'il est autorisé à faire des changements sur le serveur lui-même.
Nous pourrions désigner certains Services comme une préversion ou une version bêta (« Préversion »). La Préversion ne constitue pas le produit ou le service final et peut contenir des bogues pouvant occasionner une défaillance du système ou d’autres défaillances ainsi qu’une perte de données. Nous pourrions également choisir de ne pas lancer la Préversion ou le service sur le plan commercial.
Google Drive est l’une des applications de stockage en nuage les plus connues et populaires disponibles. Les utilisateurs obtiennent 15 Go gratuitement depuis la porte avec une sauvegarde photo et vidéo illimitée via Google Photos s’ils le souhaitent. Il existe également un assortiment d’applications bureautiques disponibles pour les documents, la prise de notes, les feuilles de calcul et les présentations. Vous pouvez passer à 100 Go (1,99 $ par mois) ou 1 To (9,99 $) pour un prix raisonnable et une option pour 10 To aussi (99,99 $ par mois). La plupart des appareils Android ont ce pré-installé, il vaut la peine d’agiter pour voir si vous l’aimez.

Les technologies du cloud computing offrent de nombreuses possibilités. Pour faire simple, le cloud permet de réaliser toutes les opérations habituellement effectuées sur un PC directement sur internet. La notion de stockage cloud désigne donc le fait de stocker des données, des fichiers et des documents directement sur internet plutôt que sur un disque dur ou autre support physique. Il s’agit de la sauvegarde cloud.Le stockage cloud permet d’accéder à ses données depuis n’importe quel ordinateur, téléphone ou tablette en se connectant simplement au service cloud sur lequel elles sont stockées. De plus, contrairement au stockage local, la sauvegarde cloud garantit la pérennité des données. Si votre disque dur tombe en panne, vos fichiers sont perdus, tandis que sur le cloud, ils sont préservés pour toujours (du moins en théorie). C’est l’un des avantages du stockage en ligne gratuit. Certains services permettent également d’éditer le contenu des fichiers directement depuis son navigateur.


Because the cloud is more than just for storage, Box makes it easy for account owners to share files with others. Files sharing via links or straight from your Box account allows you to get important documents where they need to go, even if they would normally be too big to send via email. With file-sharing, all users can see what changes are made and have access to the latest versions.
WinZip 23 vous permet de partager vos fichiers directement sur YouTube, ainsi que sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Vous pouvez également partager vos fichiers en toute sécurité via de nombreux services de stockage Cloud de tout premier plan et plusieurs services de messagerie instantanée, y compris la messagerie instantanée de Twitter, les groupes Office 365, Google Talk/Google+ Hangouts et Jabber.
En termes d’espace de stockage, tous les services de cloud gratuit ne se valent pas. Au maximum, vous pouvez disposer gratuitement de 50Go, avec Mega, ce qui devrait suffire à répondre aux besoins de la plupart des internautes.Au contraire, certains services de cloud gratuit ne proposent que le strict minimum pour inciter les usagers à souscrire à la version payante. C’est le cas de Dropbox qui ne propose que 2Go gratuits. Pour jouir de davantage d’espace, les usagers devront payer 9,99 dollars par mois pour 100Go, 19,99 dollars par mois pour 200 Go ou 49,99 dollars par mois pour 500 Go. Il est également possible d’obtenir jusqu’à 16Go d’espace disque supplémentaire en parrainant des amis, à raison de 500 Mo par ami parrainé. Cependant, Dropbox se distingue par une fonctionnalité de sauvegarde de l’historique des fichiers. Après avoir modifié ou supprimé un fichier, il est possible de le retrouver intact pendant une durée de trente jours.Il est également important de prendre en compte la taille maximale de fichiers autorisée par chaque service. Dans ce domaine, les services Mega ou Hubic mènent la danse, puisqu’ils ne proposent aucune limite de taille. Cependant, d’autres services proposent davantage d’espace de stockage, mais limitent la taille maximale des fichiers. À vous de déterminer la taille des fichiers, et la taille totale du contenu que vous souhaitez stocker sur le cloud pour déterminer le service de sauvegarde cloud qui vous convient.Il est toutefois nécessaire de garder en tête que les services de stockage cloud gratuits ne sont pas éternellement figés dans le temps. Compte tenu de leur gratuité, les fournisseurs de ces services considèrent parfois qu’ils n’ont pas de comptes à rendre aux utilisateurs. De fait, ces services peuvent disparaître du jour au lendemain, ou modifier leurs conditions de façon radicale.On peut notamment prendre l’exemple de Microsoft OneDrive. Au commencement, Microsoft proposait 25Go de stockage gratuit à ses abonnés. L’espace a ensuite été réduit à 15Go, puis 5Go. Les utilisateurs se sont plaints, et la firme a finalement décidé de proposer à nouveau 15Go d’espace de stockage, et 15Go supplémentaires dédiés au stockage de photos. Pour finir, le créateur de Windows a finalement choisi de limiter l’espace à 5Go en tout et pour tout. Ce genre d’initiative pousse les utilisateurs à opter pour la version payante. En l’occurrence, Microsoft propose 50Go pour 2€ par mois. Toutefois, un tel stratagème peut aussi inciter les usagers à renoncer au service pour se tourner vers la concurrence.
D2D deviendra notre solution pour les emprunts de consortiums et les utilisateurs actuels de D2D continueront d'utiliser le service comme ils le font actuellement. Les groupes OCLC VDX et les utilisateurs de WorldCat Navigator migreront à D2D au fil du temps. OCLC rencontrera les membres des communautés d'utilisateurs de Relais, VDX et Navigator pour garantir un dialogue ouvert et pour les informer des développements à venir.
Un moyen pratique de partager des fichiers stockés dans le Cloud : lorsque la case « Enregistrer le lien dans le presse-papiers » est cochée dans la boîte de dialogue Enregistrer dans le Cloud, un lien vers le fichier téléchargé (enregistré) est placé dans le presse-papiers. Le lien peut ensuite être collé dans d'autres applications, telles que Skype ou Word.
Peu de services de cloud gratuit permettent aux utilisateurs de conserver plusieurs versions d’un même fichier. Le service Dropbox permet de conserver un historique des fichiers pendant 30 jours. Il est ainsi possible de restaurer une version précédente d’un fichier.De même, Google Drive propose 30 jours d’historique et 100 modifications de fichier. Avec OneDrive, Microsoft propose de son côté de conserver les 25 versions précédentes d’un fichier. Ces trois services gratuits sont les seuls à proposer de conserver plusieurs versions d’un même fichier. Sur tous les autres services, faites extrêmement attention à ne pas vous tromper en sauvegardant des modifications erronées d’un fichier.
Forte sécurité des données : Les fichiers sont encodés en permanence, l’application du concept de « preuve à divulgation nulle de connaissance » assure que même les employés de SpiderOak n’ont pas accès aux fichiers des utilisateurs. Les serveurs sont localisés aux Etats-Unis, ce qui signifie que les fichiers stockés sont sous juridiction américaine, la régulation est moins protectrice qu’en Europe notamment.
La vitesse de transfert est une caractéristique important des services de stockage cloud. C’est elle qui détermine le temps nécessaire pour transférer vos fichiers sur le cloud, ou pour les télécharger. Dans ce domaine, Google Drive emporte la palme avec 10,5 Mo/s en download et 5,5 à 6 Mo/s en upload. Moins connu, Ozibox excelle aussi avec une vitesse d’upload pouvant atteindre 12 Mo/s.Dropbox quant à lui offre environ 8,5 Mo/s à 9 Mo/s en download et seulement 650 Ko/s en upload. Chez Mega, la vitesse de download est de 1,5Mo/s et 1,8Mo/s en upload. De son côté, le Français Hubic propose une vitesse d’upload et de download limitée à 1,2 Mo/s. Microsoft arrive clairement en bas du classement, puisque OneDrive est limité à 500 ko/s en upload et en download.

Tout d’abord, comme très souvent (trop ?), il faut savoir que tous les services ne sont pas compatibles avec tous les terminaux. Ainsi Google Drive est-il pour le moment disponible pour Windows, Mac, et Android, mais pas encore pour iPad/iPhone ni pour Windows Phone (pour ce dernier, pas sûr qu’il le soit un jour). D’un autre côté, Skydrive de Microsoft est disponible sur Windows, Windows Phone et iPhone, mais pas sur Android, du moins en application officielle.


Côté pile, les avantages du cloud sont multiples. Cet espace peut servir à sauvegarder vos documents, mais plutôt en complément d’une autre solution, telle qu’un disque dur. De plus, la plupart permettent de partager très facilement des documents ou des photos simplement en envoyant un lien au destinataire. Enfin, vous pourrez accéder à votre espace depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet, ainsi que depuis votre smartphone ou votre tablette tactile. Google, Skydrive, Orange Cloud, Dropbox et les autres se déclinent en applications compatibles avec iOS et Android, à installer sur votre smartphone ou votre tablette. Vous pouvez donc aussi consulter votre Google Drive sur iPhone, ou bien votre Skydrive sur un appareil Android… Rien ne vous oblige à vous cantonner à un seul service, quelle que soit la marque de votre téléphone ou de votre ordinateur.
Avec Bajoo, vous pouvez disposer de 25Go d’espace de stockage cloud gratuit localisé en France. Là encore, ce service profite donc des lois françaises très strictes en matière de confidentialité des données, et garantit l’impossibilité pour le gouvernement ou tout autre tiers d’accéder à vos fichiers sans votre consentement direct. Les données sont chiffrées de bout en bout, et même Bajoo ne peut y accéder sans votre mot de passe.Toutefois, le site officiel du service ne comporte aucune mention légale, ce qui peut susciter la méfiance. Par ailleurs, l’application consomme énormément de ressources informatiques.
Le compte gratuit de Dropbox comprend 2 Go. Toutefois, c’est possible de débloquer beaucoup d’espace en réalisant différentes actions, comme en invitant d’autres personnes à utiliser Dropbox (+500 Mo/parrainage), en utilisant la fonctionnalité synchronisation de l’appareil photo du téléphone (+ 3 Go) en réalisant le tutoriel de prise en main (+250 Mo) et la prise en main sur mobile (+250 Mo) en jumelant un compte professionnel à un compte personnel (+2 Go) et au fil du temps d’autres options s’ajoutent pour pouvoir “gratter les fonds de tiroirs” et accumuler de l’espace supplémentaire. Pour ma part j’en suis à 11,5 Go au total.
Tout le monde connaît Dropbox et il y a de bonnes chances que certains d’entre vous aient déjà installé cette application sur vos appareils. Pour les utilisateurs normaux, vous obtenez 2 Go de stockage en nuage gratuit lorsque vous vous inscrivez avec une option pour passer à 1 To pour 9,99 $ par mois ou 99,99 $ par année. Les entreprises et les entreprises ont un ensemble de prix différent. L’application est livrée avec le téléchargement automatique de photos, les options de partage facile, les derniers éléments de conception Android, le support de Microsoft Office et la possibilité d’envoyer des fichiers à d’autres. C’est une option très solide avec plus de fonctionnalités que la plupart.
Le nuage offre aux entreprises une facilité considérable à l’heure d’organiser les différents fichiers et une sécurité de savoir qu’ils restent sains et saufs quoi qu’il arrive à l’ordinateur. Deux raisons pour lesquelles la majorité des entreprises ont tendance à utiliser ce système de stockage. Une autre raison est de pouvoir combiner ce dernier à un service de numéro virtuel. Précisons-le, un numéro virtuel est identique à un numéro classique (9 chiffres) mais qui a la spécificité d’être stocké dans le nuage, autrement dit il n’est connecté à aucun cable. Cela permet aux entreprises qui l’utilisent, d’avoir leur propre configuration de manière à ce que le service client soit le plus adéquat à leur politique et le plus efficace possible. Par exemple il leur sera possible d’ajouter un message d’accueil personnalisé, d’indiquer les horaires de travail, de proposer un menu d’option ou encore d’enregistrer des appels afin de les étudier à posteriori.
Selon la définition du Larousse, cette "informatique en nuage" désigne "un modèle d'organisation informatique permettant l'accès à des ressources numériques dont le stockage est externalisé sur plusieurs serveurs". En clair, les fichiers numériques (documents, photos, musique, vidéos...) ne sont plus stockés physiquement chez vous, sur le disque dur de votre ordinateur, mais sur un serveur en réseau ("distant", dans le jargon informatique) mis à disposition par un opérateur de services. Les fichiers y sont transférés dans un espace réservé grâce à une connexion à Internet. Ils sont ensuite consultables depuis n'importe quel endroit de la même façon, en se connectant à un compte en ligne ou par le biais d'un petit logiciel installé sur l'ordinateur, selon l'opérateur choisi.
×