Parmi les services grand-public fournis en cloud computing figure le jeu à la demande (ou « jeu sur demande », gaming on demand (GoD) ou cloud gaming pour les anglophones). Il permet de jouer normalement à des jeux vidéo sur son écran d’ordinateur, alors que le ou les logiciels de jeu tournent sur des serveurs à distance, qui renvoient la vidéo de ce qui a été joué en lecture en continu (en anglais streaming). Le jeu est hébergé et stocké sur des serveurs, dont l'utilisateur ne connait pas la localisation ni les caractéristiques. Il ne nécessite plus de supports, comme les CD, ou de matériel, comme les consoles de jeux. Les joueurs doivent seulement posséder un ordinateur relié à Internet, et les périphériques requis (clavier, souris, manette de jeu...).
21.1. Nous rejetons toute responsabilité envers vous ou un tiers pour : a) une perte d’usage, de données, d’achalandage, d’économies ou de profits prévisible ou non; et b) tout dommage particulier, accessoire, indirect, consécutif ou punitif de quelque nature que ce soit (même si nous avons été avisés d’une telle possibilité), peu importe le type de responsabilité, y compris une rupture de contrat ou de garantie, une négligence ou une action préjudiciable, découlant de toute autre réclamation se rapportant à votre utilisation des Services ou à votre accès à ceux-ci ou qui y est liée. Aucune de ces modalités ne limite ou n’exclut notre responsabilité en cas de négligence grave, de méfait intentionnel de notre part (ou de nos employés) ou de décès ou blessure personnelle.

CloudMounter est d'une grande aide pour les propriétaires d'ordinateurs portables avec des SSD de faible capacité. Vous pouvez externaliser vos fichiers et documents vers les services en nuage les plus populaires et monter des comptes cloud drive sur votre PC sans avoir à enregistrer les fichiers du nuage sur votre ordinateur. En même temps, avec l'aide de CloudMounter, vous pouvez facilement travailler avec tous les fichiers en ligne de la même manière que vous travaillez avec les fichiers locaux. Gérez l'un de vos comptes Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive et Amazon S3 gratuitement !
En revanche, la confidentialité n'est pas son fort : le géant américain n'hésite pas à utiliser vos données pour améliorer ses résultats. Certains utilisateurs se sont récemment vus privés des droits d'accès à leurs propres fichiers parce qu'ils ne respectaient pas les « Terms of Service » de la firme de Mountain View, qui affirme qu'il s'agissait d'un bug. Autrement inquiétant, Google lit l'intégralité de ce que vous faites circuler dans ses services, y compris les e-mails et les documents hébergés sur Google Drive. Pas cool.
Ben Gitenstein dirige le produit chez Qumulo. Lui et son équipe de chefs de produit et de scientifiques des données ont mené presque des entretiens avec des utilisateurs de stockage 1,000 et analysé des millions de points de données pour comprendre les besoins des clients et l'orientation du marché du stockage. Avant de travailler chez Qumulo, Ben a passé cinq ans chez Microsoft, où il a partagé son temps entre la stratégie d'entreprise et la planification de produits.
Sachez que la sécurité des données fait partie intégrante de cette solution. Avec les services d’Office 365 offerts par ProContact, vous êtes certains que vos données sont stockées ici, au Canada. En effet, vous savez à tout moment où se trouvent vos données et qui a accès à ces dernières. D’autre part, il est nécessaire de mentionner que ProContact est d’ailleurs certifié en migration de données. N’ayez aucune crainte, les experts ProContact s’occupent du transfert de vos données. N’attendez plus, la solution pour votre entreprise est Microsoft Office 365.

Amazon Drive est un bon début pour tous ceux qui utilisent Amazon Prime. Ceux avec Amazon Prime recevront déjà 5 Go de stockage gratuit avec une sauvegarde illimitée pour les photos et les vidéos. Vous pouvez passer à un stockage illimité pour environ 60 $ par année. Vous pouvez également l’utiliser si vous n’avez pas Amazon Prime, mais les 5 Go de stockage et la sauvegarde de photos illimitée vous coûteront 12 $ par année. L’application est un peu bogue parfois, mais elle fonctionne assez bien et vous pouvez accéder à vos fichiers en ligne n’importe quand.

Difficile de passer à côté du service de Google. Son usage a explosé avec l'essor des smartphones Android. Le gros avantage de ce service de stockage en ligne est son intégration avec les autres services du géant américain. Vos photos provenant de Google Photos ou vos pièces jointes issues de Gmail sont ainsi enregistrées directement sur votre espace personnel Google Drive.
NextCloud n'est pas un fournisseur de stockage en ligne en ligne, mais propose un logiciel gratuit pour télécharger et installer un service de stockage en nuage sur votre propre serveur. L'utilisation d'un serveur sur votre réseau domestique pour le stockage en nuage est beaucoup plus rapide. Vous pouvez également activer le chiffrement et vous assurer que les informations ne quittent jamais votre réseau domestique, ce qui est beaucoup plus sûr
ressources en libre-service avec adaptation automatique à la demande de la capacité de stockage et puissance de calcul, selon le besoin du consommateur, tant qu'il peut payer. Ceci contraste avec la technique classique des hébergeurs où une demande écrite doit être faite au fournisseur pour obtenir une augmentation de capacité - demande nécessitant en outre un certain temps. En cloud computing la demande est automatique et la réponse immédiate8 ;
Ce service vous propose 10 Go d’espace de stockage cloud gratuit. Il permet de gérer vos données depuis n’importe où. La sécurité des données est garantie par un puissant chiffrement AES-256. Malheureusement, il est dépourvu de contrôle granulaire. L’édition de fichiers en ligne est également limitée. Il n’est pas possible de créer des groupes d’utilisateurs, et aucune fonction de recherche de fichier n’est proposée.
La vitesse de transfert est une caractéristique important des services de stockage cloud. C’est elle qui détermine le temps nécessaire pour transférer vos fichiers sur le cloud, ou pour les télécharger. Dans ce domaine, Google Drive emporte la palme avec 10,5 Mo/s en download et 5,5 à 6 Mo/s en upload. Moins connu, Ozibox excelle aussi avec une vitesse d’upload pouvant atteindre 12 Mo/s.Dropbox quant à lui offre environ 8,5 Mo/s à 9 Mo/s en download et seulement 650 Ko/s en upload. Chez Mega, la vitesse de download est de 1,5Mo/s et 1,8Mo/s en upload. De son côté, le Français Hubic propose une vitesse d’upload et de download limitée à 1,2 Mo/s. Microsoft arrive clairement en bas du classement, puisque OneDrive est limité à 500 ko/s en upload et en download.
C’est un peu l’outsider de cette liste de géants. Box est un acteur sérieux dans ce marché du stockage de fichiers dans les nuages avec notamment une offre pensée pour l’éducation assez compétitive. Son principal point fort : le travail en équipe et le partage de fichiers. Box offre par exemple un service similaire à WeTransfer pour l’envoi par mail de fichiers très lourds. Comptez 4 EUR par mois pour un stockage sécurisé de 200GB.
Avec Cubby, vous pouvez profiter de 5Go d’espace de stockage cloud gratuit. Le design est moderne et agréable. L’installation et l’utilisation sont très simples. Grâce à la synchronisation peer-to-peer, les limites de stockage sont supprimées. Vous pouvez synchroniser tous vos dossiers sur le drive, mais aussi un dossier master. Le partage est aisé. Il est possible de sauvegarder un nombre de versions illimité. Les applications iOS et Android sont également bien conçues.On regrettera l’absence d’une fonctionnalité d’édition de document sur internet. Les versions précédentes des fichiers sont accessibles uniquement depuis l’interface web. La fonctionnalité DirectSync est réservée aux utilisateurs de la version Pro. Lors d’une mise à jour, le fichier est uploadé en entier alors qu’il suffirait de mettre en ligne les parties modifiées.
Backup Salesforce on Cloud box.com Cloud Backup Cloud Computing Cloud Cyber Security Cloud Migration Cloud Safety Cloud to cloud backup Services cloud_computing cloud_to_cloud_backup data center Data loss Solution in the cloud data_in_the_cloud data_loss_in_the_cloud deleted emails Dropbox Dropbox for Business DynamoDB email for business email recovery G Suite / gmail recovery G Suite / Google Apps backup G Suite / google apps Cloud Backup G Suite / google apps for work G Suite / google apps recovery g suite backup HIPAA malware Microsoft Dynamics CRM Solution Microsoft Sharepoint Backup office365 Office 365 backup office 365 Backup Cloud Solution Office 365 Online Backup and Restore office_365_for_education office_365_migration OneDrive Backup online backup online_backup preventing data loss Recover Google Drive Restore Google Drive Salesforce backup security in the cloud sharepoint
Avec Amazon Drive (anciennement Amazon Cloud Drive), vous avez le choix entre un modèle de base gratuit et divers offres de stockages payantes. Si vous optez pour la solution gratuite, vous obtenez alors un total de 5 Go d’espace de stockage que vous pouvez utiliser pour les photos, vidéos et tous les autres fichiers. Pour les clients Amazon Prime (à partir de 8 euros par mois), l’espace de stockage de photos est même illimité, en plus de tous les autres avantages Prime comme les meilleures conditions de livraison pour les commandes Amazon ou l’utilisation de l’offre de vidéo et de musique. Les offres payantes, pour une année, débutent à 20 euros pour 100 Go. L’offre la plus haute, donne accès à 30 To de stockage disponible et coûte environ 3 000 euros.

Les principes sous-jacents au cloud computing remontent aux années 1950 (longtemps avant que ne naisse l'expression « cloud computing »). À cette époque, les utilisateurs accédaient depuis leurs terminaux à des applications fonctionnant sur des systèmes centraux (les mainframes), qui correspondaient aux ancêtres des serveurs du cloud. Les architectes de réseaux (ceux qui conçoivent les réseaux intra- et interentreprises) schématisaient Internet par un nuage dans leurs croquis. En anglais, on parlait alors de « the cloud », ce qui signifiait à peu de chose près Internet.
Max Capactiy 24 TB (12 TB drive x 2) (Capacity may vary by RAID types) 24 TB (12 TB drive x 2) (Capacity may vary by RAID types) 48 TB (12 TB drive x 4) (Capacity may vary by RAID types) 48 TB (12 TB drive x 4) (Capacity may vary by RAID types) 60 TB (12 TB drive x 5) (Capacity may vary by RAID types) 60 TB (12 TB drive x 5) (Capacity may vary by RAID types)
Il s’agit de service de stockage le plus utilisé et celui qui propose le moins d’espace de stockage gratuitement : seulement 2 GB de mémoire, ce qui est clairement insuffisant pour n’importe quelle entreprise, quelle que soit sa taille. Notamment utilisé par des particuliers, ce service offre une façon commode, accessible et sécurisée de gérer ses documents. En plus, il est possible de partager des dossiers ou des fichiers avec un tiers, également actif sur DropBox.
Très connu pour son service de téléchargement de fichiers hébergés sur internet, MediaFire propose également 10Go d’espace de stockage cloud gratuit. Une application mobile est disponible sur iOS et Android. Il est possible de synchroniser les dossiers automatiquement. Des statistiques avancées peuvent être consultées. Il est également possible de conserver différentes versions d’un fichier. On regrettera en revanche une vitesse d’upload et de download très lente. Les méthodes de sécurisation des données ne sont quant à elles pas communiquées.
De nombreuses applications «nées dans le nuage» ont recours au stockage d'objets comme mécanisme de stockage principal. L'utilisation d'API REST HTTP simples est la solution de stockage parfaite pour les développeurs; ils n'ont pas à se soucier des systèmes de fichiers ou autres appels de bas niveau au système d'exploitation. Le stockage d'objets n'est pas destiné uniquement aux nouvelles applications et peut être utilisé pour répondre aux exigences d'applications existantes également. Cette méthode peut offrir une solution efficace pour la sauvegarde de données et la reprise en secours à la place de solutions hors site sur bande magnétique, réduisant ainsi le temps requis pour restaurer les données.
×